darc night 2016, Inner Iridescence

LocalitéLondres, Angleterre
Solution d'éclairageVeronica Lykou, Javier Marcos Castro, dpa lighting consultants London

Inner Iridescence provoque des sensations contrastantes. L'extérieur de l'installation, monotone et modulaire, est en contraste net avec le magnifique intérieur irrégulier : un changement radical d'atmosphère, conçu pour jouer avec l'humeur de l'utilisateur grâce aux couleurs brillantes qui surprennent et réconfortent l'observateur lorsqu'il s'éloigne de l'environnement, volontairement incolore, qui entoure l'installation.

Une caractéristique fondamentale de l'œuvre est le choix des matériaux. L'exposition est temporaire, il était donc très important que les matériaux soient réutilisables et recyclables. À partir de cette idée, l'on a choisi la feuille d'aluminium, pour ses propriétés réfléchissantes et sa rentabilité. De simples boîtes en carton, facilement trouvables, ont ensuite créé une façade linéaire et sans prétention.

Les parois extérieures laissent filtrer la lumière à travers des fentes, suggérant l'événement lumineux qui se déroule à l'intérieur de l'installation. Cet effet est obtenu grâce à de petits projecteurs de puissance habituellement utilisés dans des contextes plus amples, par exemple pour l'éclairage des voûtes et les nefs des églises, qui concentrent ici leur flux lumineux dans un petit espace, se libérant ensuite dans les fentes.

À l'intérieur, la lumière anime les parois multi-réfléchissantes et altère la perception de l'espace du spectateur, qui perd les références et se perd dans les rappels de couleur. Cet effet a été obtenu en mélangeant des nuances précises de couleurs et en croisant les faisceaux lumineux de différentes largeurs.

Des projecteurs RGB au plafond et des profilés linéaires RGB (Snack) au mur plongent le cube dans un éventail complet de couleurs et de reflets.