Ancienne église de San Giovannello

LocalitéMarsala, Italie
ApplicationFaçades
Projetarch. Giovanni Nuzzo, arch. Domenico Nuzzo
PhotoArchifotografia

Datant de 1441 et située dans une rue étroite près du centre de Marsala, l'église de San Giovannello a été en grande partie détruite par les bombardements de la Seconde Guerre mondiale. Les travaux de restauration ont commencé dans les années 1950, sous la direction de l'architecte de Marsala Domenico Nuzzo, qui s'est concentré sur le portail de style Chiaramonte, un courant d'art gothique qui s’est développé en Sicile au cours du XIVe siècle, caractérisé par des applications en pierre avec des motifs en zigzag sur les extrados en ogive. Les travaux ont été interrompus jusqu'en 2018, lorsque la municipalité de Marsala a confié à l'architecte Giovanni Nuzzo la mission d’achever le projet entamé par son père, profitant de la collaboration de la troisième génération : son fils Domenico.

Les deux architectes ont repris la restauration de l'arc d'entrée, particulièrement endommagé à cause de son exposition aux agents extérieurs, et l’ont reconstruit partiellement en adoptant l'ancienne technique de fonte à la cire perdue. Selon la même philosophie visant à préserver le caractère historique du lieu, les architectes ont comblé par 53 plaques en cor-ten placées verticalement le vide laissé dans le mur d'enceinte effondré. L'air laissé entre les plaques permet aux passants de voir à l'intérieur, en particulier le soir, lorsque l’église est éclairée et que les plaques peuvent être lues à contre-jour.

Certaines plaques en cor-ten ont été pliées pour symboliser les souffrances de la guerre. À l'intérieur, on retrouve le même type de référence symbolique : dans la zone absidale, elle aussi reconstruite comme une coulisse de scène en cor-ten, une longue fente verticale est dramatisée par la lumière du spot encastré Bright 1.0 qui met en évidence son épaisseur interne.

Depuis fin 2020, la lumière restitue ce lieu à l'histoire de Marsala. L'éclairage est le souffle qui fait revivre cette structure, sous une nouvelle forme : en plein air. Les profilés linéaires Neva à optique elliptique qui éclairent le mur extérieur mettent en valeur les restes du plâtre hétérogène, tandis que les mêmes profilés à optique étroite 11° soulignent les pilastres internes, partiellement reconstruits, en rehaussant les corniches et les arcs.

Le choix des projecteurs Kleo en cor-ten montés sur mâts renforce l'idée d'un nouveau look urbain de l'ancienne église de San Giovannello : un intérieur devenu extérieur, une église devenue un lieu prêt à accueillir des événements socioculturels de la communauté de Marsala.