Campus John Felice, Loyola University

L'agrandissement du campus romain de l’Université Loyola de Chicago a comporté la construction du complexe de la résidence universitaire, d’une chapelle, d’un hall d'entrée et la redéfinition des espaces extérieurs.

La conception architecturale est fortement liée à l'élément dominant de la brique. « Ce matériau de construction familier et domestique sert à créer un lien visuel et physique entre l'existant et le nouveau, à moduler la lumière, à donner une sensation de masse rassurante et à établir un modèle tangible et une couleur cohérente à l'ensemble architectural » explique l'arch. Ignazio Lo Manto. La simplicité de la forme et de la composition se combine avec la sobriété, la précision, l’expertise technique et l'étude minutieuse de la lumière naturelle.

« La lumière est un élément physique de cette architecture. Elle descend sur les bâtiments afin de révéler leur composition et les intersections entre les volumes. Elle donne forme en se reflétant sur le sol intérieur et extérieur, elle établit une hiérarchie entre les espaces, indique les parcours de distribution et imprègne la chapelle d’une atmosphère et d’une qualité particulières. »

Dans la chapelle, l'interaction entre la lumière et l'espace atteint son apogée : la lumière traverse une grande lucarne trapézoïdale au-dessus de l'autel, filtre à travers l'ouverture à l'est et s'insère dans la croix creusée dans le mur à l’ouest. Les appareils d’éclairage, choisis en collaboration avec Gianni Celleno d'Elettroged, ont été installés en respectant l'espace d'action de la lumière naturelle.

Les projecteurs Duomo courent le long des arêtes obliques entre le mur et le plafond et renvoient une lumière rasante, tout comme les profils linéaires Neva 1.2 à optique étroite, au pied de la croix architecturale. Pour l'éclairage fonctionnel des zones d'entrée, on a opté pour les Bitpop, des appareils downlight à optique en en retrait ont été choisis, tandis que les spots encastrés uplight sont situés dans les fentes (Bright 1.6 à optique étroite) et le long des murs extérieurs de la chapelle (Bright 5.F) où la largeur du faisceau est obtenue grâce à l'optique elliptique.

Les chemins extérieurs qui relient les espaces sont éclairés par des bornes Linear à mono et double émission, de différentes hauteurs selon le lieu d’installation : 250 cm ou 600 cm.

LocalitéRome, Italie
ApplicationZones de passage, Façades
Projetarch. Ignazio Lo Manto
Solution d'éclairageGianni Celleno (Elettroged)
PhotoMoreno Maggi