22/10/2020

Vert jardin - Éclairer le feuillage des arbres

Partager
Auteur L&L Communication Team
Catégorie Éclairer les espaces
Temps de lecture

min

Jamais auparavant les parcs et jardins n'avaient pris autant de valeur qu'au cours de cette période historique. Après des semaines de confinement à la maison en raison de l'urgence Covid19, les promenades dans les espaces verts ont été le premier pas vers un lent retour à la normale pour beaucoup d'entre nous.

Citons notamment les jardins privés résidentiels, une véritable extension des quartiers d'habitation. Voilà pourquoi nous voulons inaugurer la nouvelle rubrique du blog L&L en abordant ce thème, une sorte d’hommage à la nature, qui a tant de valeur pour nous (à propos de ce blog).


L’art de l’éclairage du jardin sera présenté en trois étapes. Dans cet article, nous nous concentrerons sur l’éclairage du feuillage. Dans le prochain, nous aborderons l’éclairage du tronc, des buissons, des arbustes et des parterres.
Dans le troisième, nous parlerons des finitions, de la couleur de la lumière et de la lumière colorée.


Mais trêve de bavardages, commençons.

Vittoriale degli Italiani

projecteurs d’extérieur, 3000K, 6W, 40°
Découvrez le projet et les crédits

Comprendre l'environnement

Partons du fait que la lumière a la capacité de mettre en valeur les points forts de l'espace et d’éclipser littéralement ses aspects les plus faibles. Les questions que l’on pourrait de poser au début sont :

quels sont les points focaux ?
Comment va-t-on bouger dans l'espace ?
Où souhaitons-nous concentrer notre attention ?
Quels volumes veut-on mettre en relief ?
Et quels sont ceux que l’on préfère ne pas rehausser ?

Comme pour la lumière architecturale, même dans le cas d'un jardin, la lumière est liée à l'architecture de l'espace à mettre en valeur.

Le premier point de notre check-list idéale sera donc de comprendre la morphologie de l'environnement, où nous pouvons nous permettre d'appuyer sur l'accélérateur et où il vaut mieux être prudents.

Nous pouvons évaluer s'il convient de se concentrer sur des sujets définis comme un groupe de plantes, une sculpture, des parterres de fleurs, un chemin, une fontaine et un ramage. Cela nous aidera à créer un plan mental des zones sur lesquelles nous focaliser pour éviter la confusion et le chevauchement des effets de lumière.

Supposons que lorsque l'on parle d'un jardin, l'élément le plus spectaculaire à mettre en valeur soit le feuillage des arbres, commençons par là.

Le feuillage des arbres : comment l’éclairer ?

Il faudrait être plus précis : de quel type d'arbres parle-t-on ? Quel est le type de feuillage ? Comme on peut l'imaginer, chaque feuillage est différent et pour chacun il faut évaluer où placer l’appareil d’éclairage :

en dessous,
à l'intérieur
ou loin du feuillage

Pour comprendre où placer la source lumineuse, pensons d’abord à l’effet de lumière que l’on veut obtenir, et seulement ensuite à la position de l’appareil d’éclairage pour obtenir l'effet souhaité.

1. Drama Queen

L'effet dramatique, généralement caractérisé par une transition très contrastée entre la lumière et l'ombre, est lié à une volonté d'attribuer solennité et majesté à un sujet.

Particulièrement utilisé sur les arbres au port en colonne, comme les cyprès qui ont une forme compacte aux contours nets, il peut être obtenu avec des appareils d’éclairage encastrés ou des projecteurs à optique moyenne-étroite, entre 10° et 40°, placés à la base du tronc.

L'effet ascendant affine les formes d'une manière tout à fait impressionnante.

En travaillant avec les couleurs, on peut obtenir un effet dramatique, surtout si la lumière est d’un rouge intense :)

Cascina Ranverso, Buttigliera Alta, Turin, Italie. Susanna Antico Lighting Design Studio

Bright 3.G, 2700K, 9W, 35° Découvrez le projet et les crédits

Torre Bassano, Torre del Greco, Naples, Italie

Flori 1.2, RGBW, 13W, 60°, cor-ten Découvrez le projet et les crédits

En revanche, nous voyons ici un exemple de lumière projetée du bas, appliquée à un arbre à port globuleux comme l’érable du Japon. Les contours irréguliers de ces feuillages adoucissent le contraste entre la lumière et l'ombre, mais les volumes restent aisément lisibles.

2. Accent sur l’envergure et la forme

Si la forme de l’arbre gêne la diffusion de la lumière venant du bas, il est nécessaire d'éloigner les appareils d’éclairage du tronc, d’augmenter les points lumineux et d’utiliser des optiques plus larges.


Dans l'exemple de gauche, l’arbre a une ramification qui part de la base du tronc et des appareils de la même intensité positionnés en différents points permettent d'apprécier son envergure.
Dans l'exemple de droite, en revanche, ce sont l’ampleur du ramage et le feuillage à ombrelle du charme qui sont mis en valeur.

Jardin d'une habitation privée

Bright 2.4, 3000K, 7W, 47°, acier inox Découvrez le projet et les crédits

Jardin d'une habitation privée

Stra 1.0, 3000K, 37W, 37° Découvrez le projet et les crédits

3. Lumière qui grimpe

Jusqu'à présent, nous nous sommes concentrés sur la forme extérieure du feuillage, comme s'il s'agissait d'une forme fermée. Mais supposons plutôt que la beauté d'un arbre réside dans sa ramification et que nous recherchions un effet lumineux qui valorise sa partie intérieure, laissant les feuilles à contre-jour si nécessaire (éclairage « négatif »).

Dans ce cas, nous pouvons faire « grimper » notre lumière à l'intérieur de l'arbre en fixant de projecteurs de petite taille sur les branches à l'aide de la sangle de fixation prévue à cet effet. Il s’agit d’une bande en fibres souples qui peut être facilement élargie ou repositionnée sans abîmer l'écorce.

Jardin d'une habitation privée

Stra 1.0, 3000K, 37W, 37° / Spot 3.4, 3000K, 15W, 15°, anthracite, avec sangle d'ancrage Découvrez le projet et les crédits

Ginko projecteur d'extérieur

Ginko 2.0, 3000K, 7W, 68°, vert minéral - anthracite, avec sangle d'ancrage

Il est important de modeler la lumière sur l'objet que nous éclairons, en essayant de prévoir la façon dont l'objet, dans ce cas l'arbre, restituerait la lumière.

Si l'on aime l'effet de lumière négatif, il convient d’évaluer si l'arbre n'a pas un feuillage trop épais, inapproprié pour accueillir un projecteur. Dans ce cas, il faudra envisager de placer ce dernier au bas de l’arbre.

4. Effet 3D

Pendant la journée, la lumière qui filtre à travers les branches nous restitue une succession de plans, tandis que si dans l'obscurité nous pointons un projecteur de front sur un feuillage, nous remarquerons un aplatissement évident des surfaces.
Pour rehausser le rendu en trois dimensions, nous savons que la clé est le positionnement.

Parfois, cependant, nous avons peu de marge de manœuvre sur l'installation des appareils et il peut s’agir de la seule variable possible.

Doit-on donc renoncer à un effet lumineux qui éclaire le feuillage dans son intégralité ?
Certainement pas.

La solution réside en un accessoire figurant dans notre catalogue depuis 2017 sur indication du concepteur d'éclairage Francesco Iannone : le filtre ombre.

Un « filtre ombre » est un verre sérigraphié appliqué sur le projecteur qui a pour fonction de rompre l'uniformité en créant des zones d'ombre dans le cône de lumière

Le but est de rendre une surface lumineuse vibrante, capable de créer un effet tridimensionnel surprenant.

Ginko 3.0, 3000K, 15W, 48°, filtre ombre

Voir la comparaison entre les images ci-dessous A et B, où le bambou ​​est éclairé par un projecteur de 55W à une distance de 2,5 m.

Palladiano projecteur d'extérieur

Palladiano 1.0, 4000K, 55W, 85°x85°, anthracite Découvrez le produit



 

Palladiano projecteur d'extérieur

Palladiano 1.0, 4000K, 55W, 85°x85°, filtre ombre bois, anthracite Découvrez le produit

Le feuillage pousse et sa taille augmente : doit-on changer les appareils d’éclairage ?

De par sa définition, la nature est en évolution constante, et dans le cas d'un jardin cela implique la nécessité d'adapter les appareils d’éclairage.


Pour répondre à cette question, nous avons trois solutions à vous proposer :

A. L'utilisation de projecteurs équipés d’un zoom optique manuel, qui règle le corps comme s'il s'agissait de l’objectif d’un appareil photo, ce qui permet d'intervenir sur la largeur du faisceau lumineux (9°÷36°).

Ginko, zoom optique manuel

Ginko, zoom optique manuel

B. L'utilisation d'un piquet accessoire de petite taille sur lequel fixer le projecteur, à remplacer par un autre de longueur différente, au fur et à mesure que l'arbre pousse : voilà une autre fonction du piquet, à part celle de surmonter les barrières qui entravent l’éclairage.

Nous nous sommes laissé inspirer par le projet d'éclairage de Susanna Antico Lighting Design Studio à l’exploitation agricole et gîte rural Cascina Ranverso, où l'intervention d'éclairage d'accentuation sur les jeunes arbres accompagnant l'entrée depuis le portail principal prévoyait la fourniture de piquets de différentes longueurs pour pouvoir relever la source de lumière au fur et à mesure que le feuillage des charmes poussait.

Cascina Ranverso

Kleo 1.0, 2700K, 10W, 30°, cor-ten, avec piquet pour l’installation au sol Découvrez le projet et les crédits

💡 📞 💡
Souhaitez-vous un piquet orientable ? Ou peut-être télescopique ?
Demandez-le nous, même si vous ne le voyez pas dans le catalogue, nous sommes en mesure de répondre à vos désirs et à d'autres requêtes spéciales  :)

C. Remplacement des optiques : si l’appareil prévoit la possibilité d'intervenir sur les optiques, par exemple en remplaçant un faisceau étroit par un plus large, c'est précisément la situation idéale dans laquelle cette fonction est utile.

Jusqu'à présent, nous avons parlé des différents types de feuillage et de leurs différents effets d'éclairage. Dans le prochain article, nous aborderons le sujet : éclairer le tronc, les buissons, les arbustes et les parterres.

Vous avez utilisé des appareils d’éclairage L&L pour éclairer
un feuillage bizarre ou avec un effet particulier ?

Envoyez-nous des photos !

Pourquoi écrivons-nous cela ? Lisez-le ICI